6 +2=8 => 256.000 lumens

Les années passent… et la vue baisse… à l’aube de mes 60 ans, il me fallait réagir. Voilà, c’est fait, il faudrait être un aveugle pour ne pas remarquer que la photo de droite est plus claire… 33 % de lumière en plus, je vois de nouveau le ballon au cours de nos sessions nocturnes presques quotidiennes, je n’ai donc pas encore jeté l’éponge, et continue à donner du fil à retordre à la jeunesse qui navigue entre l’admiration et le rêve de me détrôner… C’est la recette patentée du Beach Volley Center de Cumuruxatiba de ces dernières 30 années, tant que je tiens le coup, pas de raison de changer quand ça fonctionne. Pour l’instant il y a juste eu la facture d’électricité qui a augmenté en conséquence… 😉

Explore posts in the same categories: Beachvolley

Comments are closed.